Conférences

 

  1. 17. LES TROIS VISAGES DE MARIE
  2. Marie-la-Neuve, Marie-la-Brune, Marie-la-Blonde.

 

 

 

« Pourquoi voyage-t-on, sinon pour les femmes ? » demandait un jour Jean-Pierre Otte. Et il ajoute dans un de ses livres : « Les femmes nous surprennent, nous donnent de l'allant, nous émerveillent, nous ouvrent au monde. »

C'est aussi à un voyage que voudrait inviter la conférence de Gabriel Ringlet. Un voyage en compagnie de quelques femmes de l'Évangile qui, elles aussi, "surprennent", "émerveillent" et "ouvrent au monde". Trois d'entre elles surtout : les trois Maries. Présentes au berceau et présentes au tombeau, elles posent des gestes qui nous concernent tous, croyants ou non, et nous rejoignent au cœur de la fragilité.
Ces trois femmes ont un point en commun: elles précèdent l'événement et célèbrent un sacrement.
La première, Marie-la-Neuve, anticipe la messe.
La seconde, Marie-la Brune, anticipe la mort.
La troisième, Marie-la-Blonde, anticipe l’Église.



 
 

 
Bibliographie